Carnet de route

Le jour du Tour

Sortie :  du

Le 12/06/2010 par

 

Pour ce premier dimanche de juin, alors que Dame Nature repeint méthodiquement tous les étages en vert, Damien nous avait parlé de Tête Blanche !

 

Va pour Tête Blanche.

 

Mais au moment du départ samedi matin, de têtes blanches il n'y en avait point. Les 10 participants ne s'étaient visiblement pas faits de cheveux gris pour cette ballade. C'est donc joyeusement que la troupe bigarrée s'élança sur l'autoroute blanche (tiens !...) pour rejoindre en un tour de main, le village du Tour.

 

Mesdames et Messieurs, il faut dire qu'une lourde responsabilité pesait sur les épaules de notre organisateur en chef, puisque le Bureau de l'Association au grand complet avait répondu présent à son aimable invitation. Il lui était donc fortement recommandé de ne pas en faire voir de toutes les couleurs à ces personnes non encore alitées à ce moment du récit.

 

Passons sur les cailloux de la moraine interminable à remonter et rendons nous directement sur le premier névé rencontré.

 

Le but étant l'apprentissage des quelques techniques nécessaires pour affronter droit dans les yeux  la neige …blanche…quelques courageux volontaires n'hésitèrent pas à mouiller leur maillot (qui n'est pas bleu, ne confondons pas en cette période) pour quelques jolis roulés-boulés inoffensifs.

 

Dès potron-minet le lendemain, et après une nuit d'enfer ou en enfer – rayez la mention inutile - , seuls au milieu de …140 personnes, voilà nos mâconnais partis bille en tête pour l'objectif fixé par notre guide suprême.

 

Mais se rendant compte en cours de route de l'opposition grandissante des éléments, il ne voulut pas jouer les fortes têtes.

Donc halte là, et si on allait faire un tour ailleurs, se demanda-t-il.

 

Mais bon sang, mais c'est bien sûr, renchérit Philippe. C'est le jour du Tour.

 

Non, pas la Grande Boucle où tout le monde rêve en jaune, mais l'Aiguille du Tour.

Cette aiguille était facile à trouver, puisque les 140 personnes n'avaient d'yeux ce jour là que pour elle !

 

Ah, la belle pagaille ! et vas-y que je te monte et vas-y que je te descends, et vas-y que j'attends on ne sait quoi pour avancer...

 

Bref, pour terminer, Philippe put enfin s'écrier du haut de cette pyramide « au bout de 5 tentatives : Veni, vidi ET vici ! ». Les autres voudront bien excuser le rédacteur de ne pas les  citer en priorité, mais une telle persévérance se devait d'être soulignée !

 

Le ciel qui n'était pas d'humeur badine en ce début juin, hésita longtemps entre bienveillance et colère. Quels dieux avions nous donc froissé ? Se rendant compte mais un peu tard que les joyeux lurons qui avaient creusé leur sillon dans la neige ce jour là, étaient encore tout secs, il laissa subitement éclater sa colère. Trop tard ! Nous lui avions joué… un bon Tour !

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS MACON
78 RUE DES EPINOCHES
71000  MACON
Contactez-nous
Tél. 03 85 38 57 74
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Activités du club
Agenda