Carnet de route

Traversée du Vercors

Le 31/01/2018 par simonet luc

Du 31 janvier au 4 février

Participants : Yves, Jean-louis, Patrice

SRN Ski nordique de randonnée

31 janvier : Corrençon - Cabane de la Jasse du play

Grand beau.

Dénivelé : +900 / -400

Durée : 7h

Après avoir loué les skis à Autrans pour Jean-louis et Patrice, nous partons de Corrençon à 11h par le GR91 qui traverse les hauts plateaux. Premier problème : Yves a oublié sa gourde ! Patrice lui file sa bouteille de jus d’orange et nous voilà partis. Mais nous n’avons pas marché une demi-heure que la bouteille de jus d’orange a disparu ! Yves pense continuer à sec mais je l’en dissuade et l’incite à acheter une bouteille au resto à côté duquel nous passons. Peu après la piste se raidit et nous mettons les peaux. Déjeuner à la cabane de Carette où il y a pas mal de monde. Moins de monde par la suite. Nous rejoignons la prairie de Darbounouse où nous croisons un grand groupe en SRN et pulka qui a traversé les plateaux. Remonté ensuite du canyon des erges que je m’entête à remonter sans peaux ce qui n’est pas le plus facile. Arrivé au coucher du soleil (18h) à la cabane de la Jasse du play sommaire comme prévu mais pour nous tous seuls. Après avoir pas mal insisté et s’être enfumés, on arrive à démarrer le poêle. Diner puis nuit tranquille.

1er février : Cabane de la Jasse du play – Col du Rousset

Chute de neige puis belles éclaircies

Dénivelé : +535 / -930

Durée : 8h

Changement de décors. Pendant la nuit il est bien tombé 40 ou 50 cm de neige comme prévu et les traces sont presque entièrement effacées et il continue de bien neiger. Belle ambiance hivernale avec les arbres bien chargés. Nous partons à 9h en essayant de suivre les traces des pulkas plus ou moins difficilement mais à la fontaine des sérons les traces partent vers le pas des chattons et nous poursuivons sur le GR91, des fois en trouvant des marques, d’autres fois au GPS. Une belle trace de skis nordique coupe notre itinéraire et nous induit en erreur. Retour sur le GR91 après un petit détour puis nous rejoignons les traces et l’équipe des skieurs à la grande cabane, en fait une vingtaine de jeunes de Die avec leurs accompagnateurs qui font un circuit sur les hauts plateaux. Nous profiterons de leur trace après le pique-nique jusqu’à la station du Rousset.

Le temps s’améliore l’après-midi, les averses de neiges s’arrêtent et des éclaircies reviennent.

Passage à la cabane de Pré Peyret où 3 hollandais pique-niquent puis au pas des Econdus avant de rejoindre la station que l’on traverse jusqu’au téléski de la bergerie et la piste verte qui nous ramène au Col du Rousset. Arrivé à l’hôtel Carnotzet à 17h.

Bonne douche chaude, bon dîner et bonne nuit confortable.

 

2 février : Col du Rousset – Font d’urle

Couvert puis beaux temps mais venté.

Dénivelé : +800 / -600

Durée : 7h30

Temps bien couvert ce matin avec vent et brouillard. Après un bon petit-déjeuner, départ à 9h. Nous optons pour la solution de facilité et sécurité par la piste qui mène au col de St Alexis puis aux lieux-dits Bernard puis Gémard où nous retrouvons le GR93 et des éclaircies. Nous le suivrons jusqu’à Font d’urle. Belles vues depuis la piste en balcon sur la vallée de Vassieux et les hauts plateaux. Le soleil s’impose l’après-midi mais le vent aussi qui est bien fort sur le plateau de Font d’urle. Les kiteurs en profitent. Arrivée à l’hôtel des Dryades à Font d’urle à 16h30.

Bain pour se réchauffer puis excellent repas le soir avec un excellent gratin dauphinois.

3 février : refuge de Tubanet et retour Font d’urle

Mauvais temps : neige, brouillard et vent.

Dénivelé : +700 / -700

Durée : 8h

On opte pour une balade en forêt à l’abri du vent et en boucle avec retour aux Dryades le soir. Départ 9h. Nous rejoignons la route forestière de Serre Montlué puis de Malatra et Tubanet jusqu’au refuge du même nom. Balade bien facilitée par le damage nickel de la piste pour la course de chiens de traineaux. Pique-nique à l’abri dans le refuge. Quelques éclaircies fugitives nous font espérer une amélioration qui nous incite à tenter le passage du col de l’infernet. Las ! A 1560 m nous nous retrouvons dans le vent et le brouillard et décidons de rebrousser chemin en coupant par la piste qui part depuis le pas de la Ferrière. Retour ensuite par la route forestière de Serre Montlué jusqu’à la station de ski puis par les pistes jusqu’à Font d’urle.

L’amélioration arrive enfin une fois de retour à l’hôtel et la nuit tombée.

Fondue au menu le soir.

Je réserve le taxi pour le lendemain à la Chapelle à Corrençon.

4 février : Font d’urle – La chapelle en Vercors

Beau temps se couvrant de nuages élevés laissant place à de belles éclaircies.

Dénivelé : +300 / -900

Durée : 4h45

Nous redescendons par la piste à la station puis poursuivons sur le col de Chaud clapier puis par les pistes de fond en direction de la pelouse de Bournette. De là Patrice insiste pour prendre l’itinéraire à raquette « moins aseptisé ». La descente s’avère effectivement plus ludique ou acrobatique selon les points de vue. Yves y laisse d’ailleurs sa chaussure de ski nordique que l’on rafistole pour finir l’étape avec serreflexes et élastiques. Nous arrivons rapidement au col de Cari puis poursuivons par le GR de pays en direction de la combe de Loscence, les Ronnins puis remontons vers les Martial où la neige commence à se faire rare. Nous sommes obligés d’abord de déchausser pour monter par le sentier qui est bien caillouteux au-dessus des Ronnins puis pour descendre de Martial sur la plaine de la Chapelle où l’on rechausse pour la dernière fois jusqu’à la route au lieu-dit les Bernards.

Nous nous arrêtons pour déjeuner et bien finir ce séjour à l’hôtel des sports. Au menu : ravioles !

Le repas fini, le taxi arrive et nous ramène à notre point de départ à Corrençon.

CLUB ALPIN FRANCAIS MACON
78 RUE DES EPINOCHES
71000  MACON
Contactez-nous
Tél. 03 85 38 57 74
Permanences :
jeudi 20:30-22:00
Activités du club
Agenda